Agir & soutenir

Parce que le handicap mental est aussi une cause

LE MAG - Ils agissent

Imprimer
Du tournoi de Pau à « Un club, un autiste »

Quand le rugby s’adapte

Par Ariel Kyrou

Au tournoi de Pau, le rugby s’adapte

Nous sommes le 12 avril 2009, au stade de la Plaine du Hameau dans le Béarn. Chose rare : le tournoi de rugby organisé par l’association de la Section Paloise, club professionnel jouant en Pro D2, implique non seulement les catégories poussins (moins de 11 ans) et benjamins (moins de 13 ans), mais aussi des équipes d’adultes handicapés, qui, pour le coup de cette journée de printemps, ont le plaisir de partager avec ces jeunes la même boue de terrains détrempés par une pluie qui n’en finit pas de tomber…

Ce matin, dans le grand espace qui sert de réfectoire, de bar, de lieu de repos et accessoirement de salle de jeu se croisent les éducateurs, de jeunes « rugbymen » venus de Tours, de Massy, de Paris, de Bordeaux ou des clubs de la région, et puis, se fondant dans l’ambiance, des joueurs handicapés. À l’instar de l’opération « Un club, un autiste », qui intègre de jeunes autistes dans des clubs ordinaires, les frontières entre le sport classique et le sport adapté s’estompent ici, dans l’univers du rugby au cœur du sud-ouest.

Sur le terrain se défient donc des équipes de sport adapté locales, comme celles de Saint-Palais, futur vainqueur, et de Salies de Béarn (associée à l’ESAT   de Baigts de Béarn), appartenant toutes deux à des clubs de rugby amateur de bon niveau (Fédérale 3). Mais les spectateurs, sous un parapluie pour les plus chanceux, y découvrent également, dans un match au très bon esprit, les équipes d’adultes handicapés de Pont-Audemer et de la Section Paloise Association Rugby, composée de joueurs venant pour la plupart de foyers du coin, dépendant de l’Adapei   des Pyrénées Atlantiques…

Vidéo

Au tournoi de Pau, le rugby s'adapte

Des vestiaires à la remise des trophées, quelques images vidéo de la Section Paloise de sport adapté lors du dernier tournoi de rugby de Pau…