Agir & soutenir

Parce que le handicap mental est aussi une cause

LE MAG - Ils agissent

Imprimer

Un 52e Congrès de l’Unapei détonnant

Bénévoles et travailleurs à l’honneur

Bénévoles toutes !

Les bénévoles ont été à l’honneur à plusieurs reprises. D’abord dans les discours politiques. La reconnaissance d’un statut pour les bénévoles élus, c’est un combat porté par l’Unapei et relayé par la ministre en personne. « Nous réfléchirons avec vous aux moyens de leur permettre d’assurer au mieux cette belle et grande mission d’intérêt général qu’ils remplissent aujourd’hui », a-t-elle dit. Un thème dont s’est saisi également Claudy Lebreton, le président de l’Assemblée des départements de France, qui envisageait de créer un groupe de travail.
Mais si le congrès 2012 a inauguré un challenge sportif en amont de l’assemblée générale, il a lancé aussi un nouveau prix, le trophée des bénévoles. Cette année, les trophées ont récompensé les bénévoles qui se sont investi dans la campagne de Noël Unapei/Ivoire. Mais d’ores et déjà, les idées sont lancées pour l’année prochaine. A quand un trophée pour récompenser le bénévole qui aura glané le plus d’adhérents ?

Les associations lauréates sont :

  • dans la catégorie « implication des bénévoles avec des personnes handicapées mentales » : l’Adapei   du Territoire de Belfort ; l’AEIM de Meurthe-et-Moselle ; l’AAPEI de Strasbourg et environs ;
  • dans la catégorie « sensibilisation des familles et du grand public » : l’Adapei   de Côte d’Or ; l’Adapei   du Loiret ; l’Adapei   d’Ille-et-Vilaine ;
  • dans la catégorie développement de services associatifs : l’Adapei   du Tarn-et-Garonne ; l’Adapei   de la Sarthe.

Médailles du travail

Toujours émouvante, la séquence de remise des médailles de travail aux travailleurs d’Esat   a été cette année d’anthologie. D’abord parce que certains travailleurs cumulaient pas mal de décennies d’activité et que leur émotion était palpable. Citons les vétérans, Renan Paterour et Gilbert Pouliquen, médaillés Grand Or, de lEsat   Kergonan et des Genêts d’or (Morlaix), qui sont venus nous dire que la retraite, ce n’était pas encore pour eux. Citons aussi Joël Leroy, qui fait partie des maires éphémères des Ateliers Briochins (une opération qui s’était entre autres traduite par la rencontre entre travailleurs d’Esat   et maires), et qui est venu sur scène avec l’écharpe tricolore.
Mais si la séquence a été accueillie par une nuée de rires, c’est aussi parce que l’opération « accrochage des médailles » au revers des vestons et de l’unique chemise féminine par Christel Prado et Cédric Mametz avait tout d’une mission à hauts risques...

Bravo aux récipiendaires : Renan Paterour et Gilbert Pouliquen (médailles Grand Or) ; Isabelle Hermenier, Joël Leroy, Pierrick Philippe (médailles Or) ; André Brohan, Alain Davenel, Erwan Le Garsmeur (médailles Vermeil) ; Eric Callonec, Christian Kerjouan, Joël Morvan, Christian Souchet (médailles Argent).