Agir & soutenir

Parce que le handicap mental est aussi une cause

LE MAG - Ils agissent

Imprimer
Elle multiplie les passerelles pour faciliter les trajectoires

L’Adapei du Bas-Rhin

Par Maud Salignat

Certifia : un outil pour décortiquer les métiers

Certifia a pour objectif l’accès à la qualification et à l’emploi des personnes handicapées et défavorisées, et ce par le biais de parcours d’insertion.

Une base de données créée avec le soutien de l’Europe

D’ores et déjà utilisée par quelque soixante entreprises tant du secteur protégé qu’actif dans le domaine de l’insertion par l’économique, cette base de données a permis, à ce jour, à mille cinq cents personnes d’être évaluées en continu.

Certifia, c’est l’aboutissement d’un projet « Ressources » porté par l’Adapei   du Bas-Rhin, soutenu par l’Europe dans le cadre du programme Equal. Il a mobilisé, depuis 2004, sept autres structures du département.

Les métiers de cinq secteurs entièrement décortiqués

Concrètement, cinq secteurs professionnels ont été décortiqués : le conditionnement, la restauration, la propreté, l’agriculture, la maintenance extérieure. Ces métiers ont été analysés et décrits jusqu’à en décrypter le plus petit geste professionnel.

Cet outil permet donc d’évaluer le plus précisément possible les compétences et capacités acquises par les travailleurs dans leur emploi, et ce en vue de les certifier, de les valider et d’obtenir un titre ou diplôme professionnel (démarche VAE).

Certifia permet donc autant l’autoévaluation du travailleur que la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences du côté des entreprises et des encadrants. Ce travail de concert entre le médico-social et le secteur de l’insertion a d’ailleurs rendu possibles de véritables transferts de savoir-faire entre les encadrants et favorisera à terme les parcours transversaux. Certifia aujourd’hui a vocation à être essaimé dans toute la France.

L’exemple d’une formation autour des espaces verts

A entendre le témoignage de Stéphane, usager d’ESAT   bénéficiaire d’une formation en espaces verts, on comprend mieux les vertus d’une telle démarche : conforter, valoriser des compétences et par là même amener la personne handicapée à prendre conscience du parcours qu’elle a fait et qu’elle peut faire. « Il ne faut pas aller plus vite que la musique », dit joliment Stéphane.

Voir la vignette

Vidéo

le témoignage de Stéphane

« Il faut laisser du temps au temps » : une vidéo de Claire Marschling [Le site du programme Equal-> http://www.equal-france.com/frontblocks_racine/default.asp]

L’Adapei   du Bas-Rhin, c’est 428 adhérents dont la mission est l’intégration sociale et professionnelle des personnes handicapées mentales. Elle gère par ailleurs deux FAM  , une MAS  , un SESSAD  , un SAVS  , trois ESAT  .
L’association, dont le siège est en périphérie de Strasbourg, à Lingolsheim, est présente dans différentes communes de ce petit département qu’est le Bas-Rhin : Duttlenheim, premier lieu historique, Molsheim, mais aussi Haguenau, Wissembourg, Sélestat...
Pour en savoir plus