Agir & soutenir

Parce que le handicap mental est aussi une cause

LE MAG - Ils agissent

Imprimer
Quand parents et professionnels travaillent ensemble pour inventer l’avenir

L’Adapei du Rhône

Par Maud Salignat

L’innovation, un fonds porte son nom

Financer des idées originales…
Une des originalités de l’Adapei   du Rhône, c’est d’avoir créé en 2003 un fonds d’innovation destiné à financer en partie ou entièrement des idées originales, qu’elles viennent des professionnels, des établissements ou des parents. Le fonds est une sorte de pot commun, alimenté par le mécénat d’entreprises. Chaque année, ce sont jusqu’à 30 000 euros qui peuvent être attribués à des projets sélectionnés par une commission. Bien sûr, les sommes ainsi distribuées se doivent d’être ponctuelles : elles ne se substituent pas à un budget de fonctionnement. Non, l’essence de ce fonds, c’est d’être un tremplin pour des idées qui sortent des sentiers battus, des idées qui n’ont pas forcément vocation à durer ou au contraire qui ont besoin d’un coup de pouce pour démarrer.

Une multitude de projets bien vivants
Il n’est qu’à voir la longue liste des projets aidés jusque-là pour se convaincre de la profusion et de l’éclectisme des initiatives.

Citons par exemple un groupe de parole dans un foyer, une formation à la « communication concrète » pour le personnel d’un IME  , le transport de la « Famille Pyjacœur », spectacle de la troupe inter-établissements « Boudy Band Saï Saï » qui a fait un tabac au festival Art et Handicap en 2007...

Ce n’est pas un hasard si la plupart des initiatives originales de l’Adapei   du Rhône se retrouvent dans la longue liste des projets aidés par le fonds. Citons la vidéo de sensibilisation au handicap à l’école de la commission éponyme.

Un voyage humanitaire au Burkina Faso
Marie-Pierre Reymond, la toute nouvelle directrice de l’action associative, évoque l’une des dernières idées qui sera rendue possible : un voyage humanitaire au Burkina Faso pour des résidents d’un foyer de vie.

« Toute personne de l’Adapei   peut solliciter ce fonds sans restriction », dit-elle encore. Mais qu’est-ce qu’une innovation ? « C’est une proposition qui surprend et qui permet de répondre de façon nouvelle à l’aide des personnes handicapées. Une idée décalée par rapport au quotidien en établissement ».

Mieux faire connaître ce fonds d’innovation
Pour autant, le fonds d’innovation n’a pas atteint son rythme de croisière, selon la responsable. Il manque « ce petit zeste » qui créera une véritable émulation dans les établissements, les commissions.

« Il faut encore le faire connaître au sein de l’association », dit cette responsable bien décidée à en faire la publicité.

Le champ de l’accessibilité, chantier d’aujourd’hui et de demain, est d’ailleurs tout indiqué pour être labouré par les idées novatrices.

A voir

Le film des 60 ans de l’Adapei   du Rhône, « Une histoire de solidarité durable », en ligne sur son site. Le fil rouge de ce film de 14 minutes ? Des enfants qui peignent sur une vitre, images faisant sans doute référence à la séquence du « Mystère Picasso » de Henri-Georges Clouzot.

L’Adapei   du Rhône

Cette Adapei   accueille 2 400 personnes handicapées au sein de 43 établissements ou services, qui sont accompagnés par 1 400 professionnels. Elle vient d’être réorganisée en trois territoires (géographiques) : Lyon Ouest, Rhône Ouest et Lyon Est.

Pour en savoir plus

Notamment sur ses projets, consultez la fiche associative