Agir & soutenir

Parce que le handicap mental est aussi une cause

LE MAG - Ils agissent

Imprimer
Dans une ancienne ferme, un remarquable foyer pour autiste

L’ACPEI de Châlons-en-Champagne

Par Maud Salignat

Les glaneurs de Nuisement-sur- Coole : un modèle d’intégration ?

Une journée recyclage du verre et du pain, c’est en somme une journée comme les autres au foyer Burnay, réglée comme du papier à musique. Et pourtant chaque événement, si menu soit-il, revêt toujours sa part d’extraordinaire. Prenez Julien quand il ramasse le verre, cela a même tout l’air d’une épopée. Prenez le défilé de cette carriole d’un autre temps dans un village désert, cela a l’humeur d’une animation d’exception. Suivons en vidéo leur équipée au côté de Naturelle la jument de trait et de Coquette la ponette, commentée par Christian, le maréchal-ferrant, le premier à parler du regard des autres sur les résidents autistes du foyer, regard qui, grâce à l’animal, grâce à la tournée, n’est plus de biais.

Un modèle d’intégration des adultes autistes ?

Ce ramassage du verre en carriole pourrait être un symbole d’une bonne intégration au sein d’un village, d’une communauté… Mais ce simple exemple parmi bien d’autres, aussi parlant soit-il, ne peut être à lui seul considéré comme un modèle d’une prise en charge adaptée des adultes ou des adolescents autistes.

La directrice, la chef de service comme Nicole Bénadassi ne préconisent pas de méthode unique mais différentes pédagogies selon « ce qui fonctionne ». L’essentiel est de « rendre heureux » et de faire toujours progresser les adultes autistes.

Mais une prise en charge adaptée, c’est aussi une équipe formée à ce type de handicap. Sept postes ont été créés au foyer Burnay depuis 2004 et chaque encadrant se forme régulièrement, entre autres au comportementalisme de la méthode ABA. Comme le dit Anne-Marie Peyrusaubes, psychomotricienne, l’activité ferme est à la fois un projet éducatif, qui sert au développement des adultes handicapés, et une un vrai travail, utile au village.

Novateur, le foyer Burnay l’est à plus d’un titre, tant l’activité ferme est créatrice de liens, avec les animaux comme avec les villageois. Comme le décrit fort bien Guylaine Rocher, directrice du foyer, ce lien est un gage d’intégration, de socialisation. Il est en cela révélateur de l’esprit d’une association reconnue pour son savoir-faire.

Vidéo

Regarder a vidéo d’un bout de journée avec des adultes autistes du foyer Burnay
L’ACPEI en bref

L’ACPEI de Châlons-en-Champagne a été créée en 1963.
Elle est aujourd’hui bien implantée dans Châlons et ses environs avec sept établissements et services (foyer de vie, IME  , foyer de l’IME  , Foyer d’accueil médicalisé pour adultes autistes, foyer-résidence, Esat  , Sessad  ).


Quelques chiffres

Son premier établissement est un IMP   de 25 enfants.
L’ACPEI regroupe 200 familles et accueille 314 enfants, adolescents et adultes handicapés.


Pour un aperçu complet de l’association

Consultez la fiche de l’’ACPEI de Châlons-en-Champagne