Vivre

Parce que le handicap se fond au coeur de la vie

Partir en vacances

Partir en vacances

Imprimer
Partir en vacances

Que l’on soit handicapé mental ou non, que l’on soit adulte ou enfant, les vacances sont un droit universel. Des organismes dédiés proposent des vacances adaptées aux besoins de personnes handicapées, sachant qu’il existe des chartes de qualité.
En matière de vacances, la réglementation française a fait des progrès.

Dès le début de l’année, les catalogues des organismes de vacances paraissent. Si cela peut sembler prématuré, il faut que la personne handicapée mentale et sa famille s’en préoccupent sans tarder. Il n’est en effet pas si simple de choisir un séjour correspondant à ses attentes et à ses besoins, avec deux cas de figures en France : d’une part les vacances adaptés ou en intégration ; d’autre part les séjours en famille, où la personne handicapée est accompagnée de ses proches.

État des lieux avant de partir, en France donc, mais aussi à l’étranger, avec la nécessité, lorsque l’on part loin de chez soi, d’un regard tout particulier sur les questions de soins et d’anticipation des solutions de rapatriement (au cas où…).

Zoom sur...

L’Agence nationale des chèques vacances (Ancv) est un acteur majeur de la politique sociale du tourisme visant à favoriser l’accès aux vacances pour tous. Partenaire de l’Unapei et d’autres associations, elle développe notamment une « Aide aux Projets Vacances » pour les personnes handicapées mentales de notre Mouvement. En savoir plus sur les actions de l’Ancv.

Pour en savoir plus sur les aides Unapei-Ancv, cliquez ici.