Agir & soutenir

Parce que le handicap mental est aussi une cause

LE MAG - Ils agissent

Imprimer
« Où on va papa ? »

L’Apei de Périgueux

Par Christophe Magnant

Un parrain sur mesure

Que dire de ce trublion sensible à l’humour acéré ? L’auteur de « Où on va papa ? », désormais best-seller avec plus de 250 000 exemplaires vendus et une traduction en cours dans 26 langues s’est imposé rapidement au Conseil d’administration pour endosser l’habit de parrain de Calypso.
Lorsque l’on demande à l’association pourquoi ? La réponse de Huguette Boissard, présidente de l’Apei   est sans équivoque : « Parce qu’il rassemble et ressemble aux personnes qui se sont mobilisées pour la création de Calypso, des parents ou amis touchés par le handicap mental. Il a su, au travers de son ouvrage, dire ce que chacun vit, écrire ce que chacun a pu ressentir à un moment ou l’autre de son quotidien dans son parcours de parent d’enfant handicapé. Il est de fait un porte parole de ces parents mais aussi des personnes handicapées face aux restrictions de vie qu’imposent le handicap. Il a accepté de partager ce moment fort qu’est l’ouverture de Calypso et d’offrir sa plume à l’oral pour aider l’établissement à larguer les amarres ».

Visite de parrain

Et de quelle façon ! D’abord en jouant le jeu de l’inauguration officielle, même si son humour naturel a fait une incursion au milieu de la cérémonie protocolaire. Ses propos, décalés, ont rendu la séance officielle des discours peu conventionnelle et empli la salle de rire, tant des parents que des jeunes polyhandicapés présent. Puis, Jean-Louis Fournier a pu découvrir Calypso lors d’une visite réservée à quelques personnalités. Chambres vastes, couleurs radieuses, omniprésence de la lumière et de la verdure environnante, salles communes épurées et confortables… sans oublier des échanges avec les résidents présents.
Puis, après un déjeuner collectif, place aux débats entre parents. Le sujet ? L’humour pour aider à mieux adopter et canaliser la souffrance, dépasser la culpabilité, ou l’effet analgésique d’un bon fou rire. C’est d’ailleurs comme ça que Jean-Louis Fournier a abordé la vie, et c’est comme cela qu’il a mieux pu accepter l’inacceptable. Et lorsqu’un parent présent lui demande s’il sait d’où vient le handicap de ses enfants, la réponse fuse : « Du ciel madame, comme toujours les tuiles tombent du ciel ». Irrespectueux, insensible, méchant ? Certainement pas, c’est tout l’inverse. Et d’ailleurs, les rires répétés des familles présentes en sont la preuve, un peu d’autodérision et de second degré ne font pas de mal, et peuvent même faire du bien. Quant aux sceptiques, un simple conseil, lisez « Où on va papa ? », vous changerez certainement d’avis. Ecoutez Jean-Louis FournierEntretien avec Jean-Louis Fournier, parrain du Calypso .

L’Apei   de Périgueux

Parc de la Visitation, rue des Thermes
24000 Périgueux
Tél. : 05 53 08 20 87 - Fax : 05 53 03 29 85.