Agir & soutenir

Parce que le handicap mental est aussi une cause

LE MAG - Ils agissent

Imprimer

L’Adapei du Pays de Montbéliard

Par Marthe Aurèle

Vers un horizon plus vert avec la norme Iso 14001

Dans la continuité de la norme Iso 9001 obtenue en 2006, les ateliers de l’Adapei   du Pays de Montbéliard ont été certifiés Iso 14001 en juillet 2009.
Alors que la première certification visait à mieux satisfaire les clients par une meilleure qualité du produit fabriqué, une meilleure réactivité, la chasse aux dysfonctionnements et l’implication permanente du personnel, la seconde se rapporte à la préservation de l’environnement par le tri des déchets, l’économie des énergies et des ressources naturelles, et par la sensibilisation du personnel au respect de l’environnement.

Un atout « marketing »
Cette reconnaissance supplémentaire est un avantage pour l’Adapei  , non seulement vis-à-vis de ses clients actuels qui ont des exigences « vertes », mais aussi pour s’ouvrir à de nouveaux marchés, notamment dans le secteur du développement durable, avec le recyclage automobile, ou dans celui de l’entretien d’espaces verts. Ce que Michel Clerc explique en ces termes : « Nos associations doivent absolument développer de réels savoir-faire, synonymes de sécurité de l’emploi pour nos travailleurs handicapés. »

Des mesures appliquées sur le lieu de travail
Au quotidien, l’engagement environnemental se décline sur le terrain à travers un projet baptisé « Je protège mon environnement » dans lequel tout le personnel est impliqué. Il porte bien entendu sur le tri sélectif des déchets, réalisé dans des containers spécifiques (pour le papier, le bois, le plastique, le métal, etc.) placés dans des zones réservées. Il concerne aussi le port des effets de sécurité, par exemple l’attention que l’on doit accorder aux lunettes, qui sont fragiles, ou le niveau acceptable d’usure des gants. Il se rapporte également aux économies que l’on peut réaliser en matière de consommation d’eau ou d’énergie. Un peu partout, des éléments de signalétique et des panneaux bien visibles rappellent les gestes à effectuer.

De bonnes pratiques à suivre aussi au dehors
« Nous avons créé des groupes de travail afin de sensibiliser au maximum les ouvriers sur les économies qu’ils peuvent réaliser autant dans la vie de tous les jours que dans l’atelier », explique un éducateur relais. « Pour ceux qui ne connaissent pas la valeur de l’argent, qui ont des difficultés avec la lecture et l’écriture, nous avons par exemple converti des euros en cafés, sur les affiches, car c’est plus parlant pour eux. » (cf. photo). Penser à la planète, c’est aussi opter pour des déplacements propres. Avec le vélo, le bus et la marche à pied, tout le monde avance, non seulement plus loin, mais aussi plus vert.

L’Apei   du Pays de Montbéliard

Elle prend en charge plus de 1000 personnes handicapées mentales.
Elle compte une vingtaine d’établissements (SESSAD  , CLISS, IMP  , IMPro  , internat, MAS  , foyers, résidence pour personnes âgées, etc.) auxquels s’ajoutent les Ateliers spécialisés Technoland (AST) regroupant 5 structures de travail adapté.
Quelque 600 salariés forment l’effectif d’accompagnement de l’association, qui a fêté ses 40 ans de travail protégé en 2007.


A voir

Le film des 40 ans des AST, fêtés en 2007.
http://www.adapei-paysdemontbeliard.fr/travail-adapte.aspx


[(

Pour en savoir plus

Historique, secteurs d’activités, établissements… Tous les détails sur l’association sont disponibles sur son site Internet : http://www.adapei-paysdemontbeliard.fr