L'aide aux projets vacances UNAPEI - ANCV

Depuis 2009, l’Unapei et l’ANCV se mobilisent pour rendre les vacances accessibles à tous en apportant une aide financière aux projets vacances des personnes handicapées intellectuelles et de leur famille.
 
Pour les personnes handicapées et leurs proches, les projets de vacances passent bien souvent après toutes les complications du quotidien. Pourtant, chacun devrait avoir droit aux vacances. Toute personne handicapée, jeune ou adulte, doit pouvoir partir, avec ou sans sa famille. Ses parents ont aussi le droit de souffler et de partir seuls ou avec leur enfant. Ils doivent aussi pouvoir accéder à des solutions adaptée permettant d’allier activités pour le jeune et temps libre pour les parents.
 
Comment faire ?
Avec le partenariat Unapei-ANCV, il devient possible de bénéficier de soutien et de bâtir un projet de vacances. Pour bénéficier l’Aide aux Projets Vacances, familles et personnes handicapées doivent s’adresser à leur association locale, membre de l’Unapei. Cet dernière, si elle l’a décidé, a nommé un « référent vacances ». Il s’agit souvent d’un professionnel ou d’un bénévole, issu de l’association ou de l’un des établissements médico-sociaux qu’elle gère. Son rôle est de centraliser, pour leur association, toutes les demandes des familles et des personnes handicapées. Le « référent vacances » est l’interlocuteur unique de l’Unapei pour le suivi des dossiers et des aides attribuées.
 
Quelles aides ? A quelles conditions ?
Le barème des aides est variable en fonction de la qualité d’adhérent ou de non adhérent à une association membre de l’Unapei du demandeur et de la durée du séjour. L’Aide aux Projets Vacances peut atteindre 450 euros, et peut financer jusqu’à 80 % du séjour visé. L’éligibilité du projet vacances est soumise à des conditions de ressources et de coût journalier du séjour.
A savoir
Les travailleurs d’Esat doivent utiliser le dispositif d’aide aux vacances ANCV proposé par le CCAH. Si leur Esat n’a pas conclu de convention avec le CCAH, une APV est néanmoins possible via le dispositif Unapei avec un plafond de 300 euros
 
En pratique
Pour connaître toutes les conditions de l’attribution de l’Aide aux Projets Vacances Unapei – ANCV, contactez votre association locale. Des informations sont également disponibles sur le site de l’ANCV.
 

Haut de page