Espace presse

À la une

6 octobre : Journée nationale des aidants

Le 04/10/2021

URGENCE : Les aidants, victimes collatérales de la pénurie des professionnels du médico-social. En ce début d’octobre, plusieurs associations du secteur médico-social – dont l’Unapei – doivent gérer l’ingérable devant les démissions en masse et la pénurie de professionnels. Cette situation inédite augmente drastiquement les difficultés d’accompagnement des personnes en situation de handicap intellectuel, d’autisme, de polyhandicap et de handicap psychique. Le manque criant de professionnels du médico-social et de l’aide à domicile impacte directement le quotidien des aidants familiaux qui doivent combler le manque d’accompagnement. Parce que les carences d’accompagnement perdurent et s’aggravent dans notre pays, notamment depuis la signature du Ségur de la Santé, l’Unapei profite de cette journée nationale pour rappeler que la qualité de vie des aidants dépend directement d’un accompagnement personnalisé, adapté, coordonné et de qualité pour leur proche en situation de handicap intellectuel et cognitif. Faute de professionnels, c’est tout l’accompagnement médico-social qui est mis à mal.

lire la suite

Tous nos communiqués de presse

Prix l'Essentiel : sélection des meilleurs projets

Le 15/10/2021

Dans le cadre du prix « L’Essentiel », les associations du réseau Unapei ont été invitées à imaginer un projet artistique en collaboration avec les acteurs culturels de leur territoire et les artistes. Dans une démarche totalement inclusive, il s’agissait de donner la possibilité aux personnes en situation de handicap intellectuel d’exprimer ce qui est « essentiel » pour eux. Grégori Baquet, Eglantine Emeyé et Anne Roumanoff ont accepté de participer à ce projet, en devenant des membres prestigieux du jury final, aux côtés notamment de monsieur Gateau, président de l’Unapei. 7 projets lauréats ont été sélectionnés et recevront une aide financière pour réaliser leur création d’ici mars 2022 !

lire la suite

Accès à la prestation de compensation du handicap : Il faut transformer l’essai !

Le 07/10/2021

Ce lundi 4 octobre, la ministre Sophie Cluzel s’est engagée à modifier par décret le référentiel d’accès à la prestation de compensation du handicap afin de mettre en œuvre les recommandations du rapport que les associations Autisme France, HyperSupers TDAH France, l’UNAFAM et l’Unapei lui ont remis en juin dernier. Les associations demandent que les travaux de rédaction de ce décret, qui mettra fin à une discrimination d’accès à la PCH pour les personnes en situation de handicap du fait d’altérations des fonctions mentales, cognitives ou psychiques, démarrent immédiatement, pour une parution avant la fin 2021. Elles demandent également des engagements concrets de la part de l’Etat pour garantir, par des moyens budgétaires, la mise en œuvre de ce changement de réglementation dès 2022. L’engagement est pris, il y a urgence à transformer l’essai !

lire la suite

Handicap et culture : l’Unapei lance le projet L’Essentiel

Le 30/09/2021

Depuis plus d’un an, la crise sanitaire nous rappelle que, trop souvent, les personnes en situation de handicap intellectuel ou avec autisme restent « invisibles », en marge de la société. Pour eux, l’accès aux soins, aux informations vitales, voire à la continuité des apprentissages ont été largement entravés durant cette période : c’est pourquoi l’Unapei a lancé de nombreux projets pour les aider dans le cadre du « fond d’urgence Covid-19 ». Le dernier appel à projet, baptisé « l’Essentiel », est centré sur l’accès à la culture et permet la rencontre de deux collectifs citoyens : personnes en situation de handicap et artistes. Les «invisibles » de l’Unapei rejoignent « les non essentiels » de la culture, pour démontrer que notre société peut devenir, si nous savons travailler ensemble, une société solidaire et inclusive.

lire la suite

Convention ONU : l’Unapei regrette un rapport à la vision caricaturale des établissements et une occasion manquée d’aider à leur transformation

Le 17/09/2021

A l’issue de la 25ème session, le Comité des droits des personnes handicapées de l’ONU a publié, mardi 14 septembre 2021, ses observations et recommandations quant à l’application de la Convention de l’ONU en France. S’il contient des recommandations pertinentes que l’Unapei soutient pour une meilleure application de la Convention au bénéfice des personnes en situation de handicap, il donne une vision caricaturale des établissements accompagnant des personnes en situation de handicap. L’Unapei regrette que le rapport ne pointe pas les freins à lever pour une meilleure application de la Convention au bénéfice des personnes, quel que soit le lieu où elles choisissent de vivre, plutôt que de s’attaquer frontalement aux établissements, sans prise en compte de la parole des personnes en situation de handicap qui ont besoin d’un accompagnement continu et de leurs aidants familiaux.

lire la suite

Jeudi 16 septembre 2021, 22 organisations appellent à manifester pour la déconjugalisation de l’AAH

Le 14/09/2021

Le 17 juin dernier, le gouvernement et sa majorité parlementaire ont bloqué le vote sur la déconjugalisation de l’AAH. Ils n’ont pas su saisir l’occasion historique que leur offrait le formidable mouvement citoyen et associatif en faveur de cette avancée sociale, initié depuis plusieurs mois. Ce déni de démocratie inacceptable impacte lourdement la situation des dizaines de milliers de personnes bénéficiaires de l’AAH vivant en couple, qui sont ainsi maintenues dans une situation de dépendance financière vis-à-vis de leur partenaire. Ce mépris des personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante doit cesser ! 22 organisations1 appellent à une journée de mobilisation jeudi 16 septembre. Plus de 50 actions se tiendront partout en France pour dire stop à la dépendance financière dans le couple !

lire la suite

Convention ONU : La France n’a pas encore intégré l’approche du handicap fondé sur les droits de l’homme

Le 30/08/2021

Paris, le 27 août 2021. Lors de son audition devant le Comité des droits de l’ONU, la délégation française n’a fait que défendre le bilan du gouvernement. Le Collectif Handicaps regrette un manque d'analyse, de prise de recul et de perspectives de la part du gouvernement et partage la conclusion du rapporteur Jonas Ruskus : malgré la devise « liberté, égalité, fraternité, dans le pays dit des droits de l’homme, les personnes en situation de handicap sont laissées de côté ». Il est urgent de mettre fin à une discrimination structurelle et rendre conforme la conception du handicap française à celle de la Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées (CDPH).

lire la suite
Haut de page