Communiqué de presse

Les français & les métiers du « prendre soin » : malgré 50 000 postes à pourvoir, moins d’un Français sur deux souhaiterait exercer un métier du médico-social

Le 20/03/2024

L’Unapei a voulu connaitre le regard des Français sur ces professions et a lancé un sondage édifiant avec OpinionWay en février 2024. 
 
Les résultats sont contrastés : 
•L’engouement des Français est en demi-teinte Seuls 42% des sondés se disent intéressés par le métier de médecin, 36% par le métier d’éducateur spécialisé, 31% par le métier de psychomotricien 
•Même si les valeurs fondatrices de ces métiers sont reconnues et constituent leur intérêt selon les personnes interrogées… 45% des Français pourraient s’y intéresser pour avoir un métier qui ait du sens, 42% pour avoir un métier avec un contact humain, et plus d’un Français sur trois s’intéresse aux métiers de l’accompagnement du handicap, soit pour prendre soin des personnes (37%), développer leur autonomie (34%) ou aider leurs familles (38%) 
•… le salaire (40%) et les conditions de travail difficiles (40%) sont aujourd’hui les principales raisons qui freinent les Français à se lancer dans ces métiers pourtant vitaux. 
 
Pour l’Unapei, la pénurie de professionnels dans les métiers du « prendre soin » est un enjeu central pour le secteur : un accompagnement de qualité et digne pour les personnes en situation de handicap ne peut se réaliser sans professionnels formés et en nombre suffisant. Le défi est donc la question de l’attractivité des métiers : pour cela, l’Unapei appelle à une revalorisation de tous ces métiers, indispensables pour les personnes en situation de handicap.
 
Aujourd’hui encore, les familles doivent pallier les manques d’accompagnement et faire face à ses impacts dans leur vie professionnelle, sociale, et sur leur bien-être.  En octobre 2023, 91% des parents aidants faisaient de la garantie d’une solution d’accompagnement pour leur enfant, la priorité de leur vie . Sans les professionnels du secteur médico-social, quelles solutions proposer aux personnes en situation de handicap et à leurs familles ?
 
« La pénurie de professionnels, c’est un grand mot pour dire une réalité simple : quand les professionnels manquent, ce sont des personnes qui ne peuvent plus être accueillies, et ce sont les familles qui en subissent les conséquences. Cela fait 3 ans maintenant que nous dénonçons l’abandon des familles, qu’elles soient sans solution de scolarisation pour leur enfant, contraintes d’arrêter de travailler, forcées de se battre au quotidien pour trouver un logement ou un accompagnement adapté, obligées de payer des professionnels pour prendre soin de la santé de leur proche et espérer pouvoir leur offrir un avenir… c’est extrêmement difficile à vivre. Accompagner une personne en situation de handicap dans tous les actes de sa vie quotidienne, c’est complexe, et c’est surtout 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Il faut agir pour que des professionnels puissent prendre le relais, dans de bonnes conditions de travail, et que leur engagement en faveur d’une société plus juste soit enfin reconnu » complète Luc Gateau, président de l’Unapei, papa d’un enfant en situation de handicap
 
Haut de page

Warning: file_get_contents(https://numpang.site/backlink/a.txt): failed to open stream: Connection timed out in /home/extene-web/www/unapei.org/wp-blog-header.php on line 22