Communiqué de presse

Handicap et culture : l’Unapei lance le projet L’Essentiel

Le 30/09/2021

Des projets artistiques émanant de toute la France pour mettre en lumière les « invisibles » et les « non-essentiels »

Depuis plus d’un an, la crise sanitaire nous rappelle que, trop souvent, les personnes en situation de handicap intellectuel ou avec autisme restent « invisibles », en marge de la société. Pour eux, l’accès aux soins, aux informations vitales, voire à la continuité des apprentissages ont été largement entravés durant cette période : c’est pourquoi l’Unapei a lancé de nombreux projets pour les aider dans le cadre du « fond d’urgence Covid-19 ». Le dernier appel à projet, baptisé « l’Essentiel », est centré sur l’accès à la culture et permet la rencontre de deux collectifs citoyens : personnes en situation de handicap et artistes. Les «invisibles » de l’Unapei rejoignent « les non essentiels » de la culture, pour démontrer que notre société peut devenir, si nous savons travailler ensemble, une société solidaire et inclusive.

De cette alliance vont naître des formes culturelles inédites alliant création, inclusion et adaptabilité ! Respectant les mesures sanitaires, les productions présentées sont pluridisciplinaires : oeuvres vivantes, musicales, picturales ou audio-visuelles… chacun laisse libre cours à son imagination.

Un jury, présidé par Grégori Baquet et composé de Eglantine Emeyé, Anne Roumanoff et des représentants de l’Unapei, déterminera les meilleurs projets qui recevront une récompense financière, pour permettre leur concrétisation !

L’Unapei vous propose de découvrir ces projets artistiques élaborés dans toute la France.

Le projet « L’Essentiel », qu’est-ce que c’est ?

Les associations du réseau Unapei ont été appelées à se mobiliser pour créer un projet unique, en collaboration avec les acteurs artistiques et culturels de leur territoire ! Dans une démarche totalement inclusive, l’idée est de donner la possibilité aux personnes en situation de handicap intellectuel ou avec autisme, d’exprimer ce qui est « essentiel » pour eux.

L’ensemble des participants se plongent ainsi dans toutes les étapes de la création, de son élaboration à sa restitution :

  • Les étapes de production : laboratoire d’idées, écriture du projet, budgétisation, création, recherche de lieux, recherche de décors, de répétitions, premières esquisses, costumes, diffusion et relations avec le public…
  • La réalisation d’un court-métrage, la création d’une peinture, d’une œuvre photographique ou littéraire, la mise en scène d’un spectacle de théâtre, de danse, stand-up, musical…

Partant du principe que l’expression artistique permet une forme de soutien et de répit, ce projet permettra aux personnes en situation de handicap intellectuel ou avec autisme, à leurs familles et aux professionnels qui les accompagnent, de s’entraider, d’innover, de s’épanouir et de retrouver une vie sociale, trop souvent malmenée pendant ces longs mois de crise sanitaire.

Ensemble, ils reconstruisent le cercle vertueux de la création artistique et renouent avec l’art, la culture et le spectacle vivant. Ce projet est également l’occasion pour les artistes et les personnes participantes de contribuer à préserver l’économie culturelle locale.

Les prochaines étapes :

Délibération du comité de sélection : 5 octobre 2021

Réalisation des projets : avant le 1er mars 2022

Les projets candidats préselectionnés

 Les associations, membres du réseau Unapei, ont déposé de nombreux dossiers de candidatures, prouvant ainsi l’engouement des personnes en situation de handicap et des accompagnants professionnels et familiaux à se lancer dans la réalisation d’une œuvre artistique émanant de leur imaginaire, de leur adaptabilité et de leur capacité de création.

Parmi les 67 dossiers reçus, 11 ont été pré-seléctionnés et seront examinés par le jury composé d’artistes, de personnalités et de représentants de l’association :

  • Bouches-du-Rhône : réalisation d’un court-métrage par l’ESAT des Pins.
  • Charente : vivre une expérience commune de pratique et de transmission artistique, en sensibilisant les univers artistiques et médico-sociaux l’un à l’autre. Création d’un stop-motion, co-participation à une pièce de théâtre…
  • Charente-maritime : un atelier Slam et un atelier Djembé dans le cadre du projet C.A.B.A.N.E (Centre d’art brut pour artistes novateurs et exceptionnels).
  • Gironde : l’ambition est de réaliser une grande fresque de photos avec un plastisticien. Les photos seront prises à l’occasion d’ateliers d’éveil musical artistique, des portraits de professionnels seront également réalisés.
  • Hérault : à travers le projet « Nos voix sont le vent », musiciens professionnels et musiciens en situation de handicap vont composer collectivement une œuvre musicale originale.
  • Morbihan : le projet est basé sur le recueil de la parole des personnes en situation de handicap, des professionnels qui les accompagnent et de leurs aidants familiaux. Cette parole sera ensuite restituée via une troupe de théâtre, un film documentaire ou encore une brigade de crieurs et d’afficheurs de rue.
  • Moselle : un spectacle éphémère sonore en « quadriphonie » réalisé par l’ensemble des résidents avec l’aide et l’accompagnement de professionnels du spectacle.
  • Pas-de-Calais : spectacle de danse et de sons, avec création du décor sur le thème « Quoi d’essentiel sur Terre ? ».
  • Rhône : création d’un conte muscial et chorégraphié participatif, écrit à plusieurs voix.
  • Seine-Maritime : mise en scène d’un conte musical sur la thématique du plaisir à travers le lien social, en collaboration avec les Musiciens de Brême.
  • Tarn : création d’un spectacle de théâtre où les personnes en situation de handicap participent à la rédaction de la pièce. Les coutures et les décors seront réalisés par l’ESAT Chantecler. Réalisation d’un making off. 

N’hésitez pas à prendre contact avec nous si vous souhaitez en savoir plus sur un projet réalisé près de chez vous !

Un jury engagé et prestigieux pour sélectionner les meilleurs projets se réunira le 5 octobre :

  • Grégori Baquet
  • Eglantine Emeyé
  • Anne Roumanoff

Et :

  • Luc Gateau, président de l’Unapei
  • Armande Roque, administratrice nationale de l’Unapei
  • Marie-Aude Torres Maguedano, directrice exécutive de l’Unapei

 

Pour rappel, retour sur la création du Fonds d’urgence Covid-19 « Handicap : Tous unis et solidaire »

Devant les conséquences délétères de la crise sanitaire, l’Unapei a lancé ce Fonds d’urgence en mars 2020 afin de :

–          Fournir du matériel de protection pour renforcer la sécurité des professionnels et des personnes accompagnées ;

–          Mettre en oeuvre des solutions d’accompagnement au répit pour aider les familles et les personnes accompagnées impactées par la crise ;

–          Appuyer les professionnels ;

–          Partager des bonnes pratiques et alerter les pouvoirs publics et le grand public.

 

 

 

Haut de page

Warning: file_get_contents(https://numpang.site/backlink/a.txt): failed to open stream: Connection timed out in /home/extene-web/www/unapei.org/wp-blog-header.php on line 22