Le legs, agissez au-delà du temps

Le legs permet de transmettre par testament tout ou partie de vos biens après votre décès ou celui de votre conjoint survivant.
 
Vous pouvez choisir de léguer une somme d’argent, mais aussi des biens immobiliers (une maison, un local commercial, un terrain…) ou mobiliers (meubles, œuvre d’arts, actions..).

Il existe trois types de legs :

  • Le legs universel : vous transmettez la totalité de votre patrimoine à une personne ou une association. Plusieurs légataires peuvent être désignés.
  • Le legs à titre universel : vous attribuez un quote-part ou un pourcentage de vos biens
  • Le legs particulier : vous désignez de façon précise le ou les biens que vous désirez transmettre ainsi que les bénéficiaires à qui vous les destinez.

Comment faire ?
Pour réaliser un legs, vous devez l’inscrire dans votre testament. Il existe deux manières de procéder

  • Le testament olographe: il doit être rédigé, daté et signé de votre main, sur une feuille de papier. Il est préférable de le confier par la suite à un notaire afin qu’il soit enregistré au Fichier Central des Dispositions de Dernière Volonté.
  • Le testament authentique :vous exprimez vos souhaits devant notaire, en présence de deux témoins ou d’un deuxième notaire. Votre notaire les retranscrit en termes juridiques et vous en donne lecture avant signature.

A savoir
Si vous avez des enfants, une réserve leur revient de droit en tant qu’héritiers réservataires. Vous ne pouvez donc transmettre que ce dont vous disposez librement, soit la quotité disponible.

Pour l’Unapei, chaque legs est important, quel qu’en soit le montant.

Laissez-nous vos coordonnées

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations, n’hésitez pas à nous laisser vos coordonnées, nous vous contacterons

Identité
Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire.
Coordonnées
Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire

* Champs obligatoires

Haut de page