Félicitations aux lauréats du 4ème Prix Unapei-GMF !

Article

Le 25/11/2021

Améliorer la qualité de vie des personnes handicapées, soutenir leurs familles et rendre la société plus juste à leur égard, telle est la mission solidaire du partenariat Unapei-GMF.

Après le lancement de l’appel à projets au printemps 2021, le Jury s’est réuni et a délibéré pour saluer et récompenser trois initiatives innovantes dont la thématique porte sur la valorisation des compétences des personnes en situation de handicap et des professionnels  qui les accompagnent au sein du réseau Unapei. Cette édition s’inscrit dans le cadre du lancement en mai 2021 de la campagne « Fiers de bien faire ».

 

DECOUVREZ LES DISPOSITIFS DES LAUREATS 2021 !

 

Réouverture d’une bibliothèque au cœur d’un village
Défendre l’intégration professionnelle des personnes en situation de handicap intellectuel, et les insérer à la vie culturelle locale,
voilà l’idée du projet soutenu par l’ESAT Osea, géré par l’APEI de Périgueux. Une initiative inclusive, tant sur le plan de la sensibilisation à la différence, que de l’accès à la culture pour tous.

Un atelier de transcription inclusif et innovant
En 2018, au cœur du village d’Antonne, commune rurale du département de la Dordogne, l’ESAT Osea inaugurait un atelier spécialisé dans la transcription de FALC (Facile à lire et à comprendre), à destination des travailleurs en situation de handicap. Au départ, les missions consistaient à retranscrire des contrats d’accompagnement, les professions de foi de certains candidats aux élections européennes ou encore le journal. Mais très vite, nait l’idée de retranscrire des romans. L’atelier s’attèle alors au Petit Prince. Aujourd’hui, Oser Lire, la maison d’édition créée dans ce cadre, compte 8 ouvrages déjà retranscrits.

Une bibliothèque, poumon de la vie culturelle locale
Forte de cette dynamique, la direction de l’ESAT a proposé un projet de réouverture de la bibliothèque de la commune qui avait été fermée. Animée par des travailleurs de l’ESAT, l’objectif était de retisser du lien social tout en leur permettant de concrétiser leurs projets. Deux travailleurs de l’ESAT, passionnés par les livres, ont été associés à chaque étape de la réouverture. Le fonctionnement ? Celui d’une bibliothèque classique, avec des lectures à voix haute pour l’école et la maison de retraite à proximité, et l’accueil de groupes scolaires.

L’inclusion au cœur du projet
Pour les initiateurs du projet, inclusion rime avec esprit d’équipe. Au fil des mois et au quotidien, les deux travailleurs collaborent avec les bénévoles et les personnels de la médiathèque dont la bibliothèque est une annexe.
S’il consiste bien sûr à accueillir le public, le métier d’aide bibliothécaire comporte aussi d’autres tâches liées par exemple à l’animation, à la gestion du flux d’entrée et de sortie des livres, ou au suivi des abonnements. Pour acquérir et développer ces compétences, les travailleurs de l’ESAT bénéficient de formations dédiées, grâce notamment au soutien de la Bibliothèque Départementale de la Dordogne.

Avec cette initiative pérenne, l’ESAT Osea, géré par l’APEI de Périgueux, offre au village un nouveau souffle culturel, et permet aux travailleurs en situation de handicap intellectuel d’être visibles, impliqués, reconnus dans leur mission. Un projet qui fait fortement écho aux valeurs d’inclusion défendues par le Prix Unapei-GMF.

Voir la vidéo :

 

Une marque de maroquinerie made in Cravanche 
Les travailleurs en situation de handicap de l’Établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) de Cravanche, géré par l’Adapei du Territoire de Belfort, ne manquent pas de créativité ! La marque de maroquinerie qu’ils ont créée séduit le grand public et les professionnels.

Avant de lancer leur marque, les travailleurs de l’Établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) de Cravanche se sont formés au métier d’artisan maroquinier. Au sein de l’atelier de maroquinerie créé en 2017, et en partenariat avec l’École Boudard, ils ont suivi un apprentissage long et exigeant leur permettant d’acquérir un véritable savoir-faire. Une expertise solide qui les conduit à créer leur propre marque, ChickyPop, et à envisager aujourd’hui de développer une offre de sous-traitance avec les acteurs de la filière cuir. 

ChickyPop, une marque éthique
En plus de s’inscrire dans une démarche d’inclusion et d’insertion, la marque ChickyPop est à la fois locale et soucieuse de l’environnement. L’atelier privilégie les circuits courts et les emballages réduits. Cuirs et cartons sont issus des Ardennes et des Vosges. Pour générer le moins de déchets possibles dans la protection des colis, l’ESAT utilise des chutes de papiers provenant des ateliers de papeterie de l’ESAT de Belfort. Autant de points positifs, qui ont suscité l’intérêt des consommateurs et des professionnels, et mis en lumière le savoir-faire de l’atelier de Cravanche.

Des travailleurs très impliqués
Pour créer leur marque et leur première collection de petits accessoires de maroquinerie, les travailleurs ont participé à toutes les étapes ! Création de l’identité et de l’univers de la marque, définition de la gamme de couleurs, ventes événementielles sur les marchés ou au sein de boutiques de créateurs. Portes ouvertes, visites guidées de l’atelier, interviews et ventes ont permis des échanges privilégiés avec le grand public.

Par ailleurs, le savoir-faire artisan des travailleurs est désormais reconnu et valorisé par de nombreux acteurs professionnels du territoire qui passent commande à l’atelier : CFA, manufacture locale, créateurs et commerçants locaux (création d’étuis à lunettes pour un opticien), conseil départemental (réalisation de porte-cartes personnalisés) etc.

Une boutique en ligne 
Visualiser et commander les articles produits au sein de l’atelier de Cravanche est désormais possible. Ceintures, porte-cartes, porte-monnaie et étuis à lunettes aux couleurs pop sont disponibles sur le site Internet mychickypop.fr.
Mais l’ESAT de Cravanche entend bien ne pas en rester là. Objectifs : consolider et valoriser les compétences de l’équipe et développer l’offre de sous-traitance auprès des acteurs de la filière.

Inclusion, insertion, reconnaissance des compétences et savoir-faire des travailleurs en situation de handicap, respect de l’environnement, autant de valeurs communes partagées par l’ESAT de Cravanche et GMF, qui a attribué à l’établissement le Prix Unapei-GMF 2021. 

Voir la vidéo :

 
D
es produits bios sur les routes de l’Avesnois
Pour répondre à la difficulté d’accès aux produits bios et locaux, d’une partie croissante de la population locale, les travailleurs en situation de handicap intellectuel des Ateliers du Val de Sambre de l’APEI de Maubeuge ont développé un projet visant à produire et à livrer leurs légumes aux campagnes de l’Avesnois.

Maraîchage solidaire : vive le circuit court !
Pour que l’ensemble de la population puisse manger sain, bio et local, les Ateliers du Val de Sambre ont décidé de livrer eux-mêmes leurs fruits et légumes bios dans les zones rurales. Un service de proximité créateur de nouveaux emplois, apprécié des habitants des villages, et qui prend la forme de paniers hebdomadaires remplis des productions du maraîchage solidaire.

Première région française productrice de légumes, les Hauts-de-France comptent beaucoup de villages où la mobilité demeure un frein pour accéder au « bien manger ». Les Ateliers du Val de Sambre, qui accompagnent au quotidien 430 personnes en situation de handicap, en ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail), en EA (Entreprise Adaptée) et en ACI (Ateliers Chantiers d’Insertion), ont mis en place un programme complet d’activités professionnelles, au service des populations locales : entretien des espaces verts, maraîchage bio et solidaire, transformation de légumes (légumerie), emballage et conditionnement, blanchisserie, maintenance et hygiène des locaux, service traiteur, bâtiment second œuvre.

Des ouvriers associés au projet
Pour ces livraisons hebdomadaires, les ouvriers en situation de handicap de l’ESAT seront pleinement mobilisés et travailleront en binôme avec un salarié de l’ACI pour se rendre chez les clients. Ils sont aussi sollicités lors des marchés et des foires pour vendre leurs productions et échanger avec la clientèle. Une manière de créer du lien, mais aussi de valoriser et de faire valoir les compétences de ces travailleurs auprès des habitants.

Le maraîchage solidaire emploie 8 ouvriers en ESAT et 7 salariés en insertion, tous en situation de handicap. L’activité de livraison permettra de recruter 2 personnes supplémentaires qui seront formées aux métiers liés à la tenue d’une caisse, à la prise de commande, la livraison, le rangement du camion de livraison et la manutention. Une expérience qui leur permettra ensuite d’accéder à une formation qualifiante ou à un emploi pérenne.

Cette démarche, bénéfique pour les travailleurs en situation de handicap comme pour les populations isolées, participe au maillage territorial et fait vivre son bassin d’emploi. Acteur de proximité initiant un projet inclusif et durable, l’APEI de Maubeuge se voit récompensée par le Prix Unapei-GMF 2021.

Voir la vidéo : 

 

 

 

Haut de page