Communiqué de presse

Personnes handicapées : combien de temps faudra‐t‐il encore attendre pour que cesse l’exil forcé en Belgique ?

Le 06/01/2017

Un an après la mobilisation pour « Les Bannis de la République », un rapport parlementaire confirme les faits dénoncés par l’Unapei depuis des années : des milliers de citoyens handicapés continuent d’être exilés en Belgique, faute de solutions d’accompagnement adapté de proximité.

En 2016, les exils ont continué et même augmenté malgré les annonces du Gouvernement.

La Commission des Affaires sociales du Sénat a rendu public fin décembre le rapport d’information des sénateurs Claire‐Lise Campion et Philippe Mouiller sur la prise en charge des personnes handicapées françaises dans des établissements situés en dehors du territoire national. Ce rapport, programmé en novembre 2015 suite à l’opération des « Bannis de la République » confirme les faits que l’Unapei dénonçait à cette occasion : 6 800 personnes, adultes et enfants, ont été accueillies en 2015 en Belgique sur des financements publics. Le rapport indique une dépense publique estimée à environ 400 millions d’euros pour financer l’accueil de ces citoyens handicapés ce qui ajoute à la détresse humaine engendrée par les exils forcés une aberration économique.

Haut de page

Warning: file_get_contents(https://numpang.site/backlink/a.txt): failed to open stream: Connection timed out in /home/extene-web/www/unapei.org/wp-blog-header.php on line 22